Bande FamilleNew1

 

Les origines de la famille YVARD

 

La famille YVARD trouve ses origines au XV ème siècle, en province du Maine et en Anjou. Ils ont fourni des générations de laboureurs et de cultivateurs dans leurs différents villages d'origine. Aux XVII et XVIII ème siècles une des branches YVARD a fourni plusieurs notaires. Les YVARD, par tradition, faisaient partie d'une classe rurale assez aisée et instruite. Ils étaient liés aux seigneurs locaux avec lesquels ils ont signé baux et aveux de 1560 jusqu'à la révolution.
(extrait du livre " Mémoire paysanne du Maine" Auteur : Pierre Yvard)

Le nom de la ligne agnatique le plus ancien retrouvé est Thomas YVARD ou YVART (†/1451) à Savigné-l'Evêque et marié avec Agnès de la LANDE (†/1451). Ils auront 2 enfants (Julien et Jehan)
Thomas était Sieur du Mesnil à Savigné-l'Evêque.
(Le mot Sieur révèle un rang social élevé mais n’a pas de relation systématique avec Seigneur qui reste un terme juridique lié à la noblesse.)

Le Mesnil Savigné l'eveque

*
Julien YVARD ou YVART (1450-?) Sieur du Mesnil à Savigné-l'Evêque et marié avec Marie VEAU. Ils auront 3 enfants (Gilles, Jacques et Marie)
Docuement Juliern Yvart
Source : Dictionnaire topographique, historique, généalogique et bibliographique de la province et du diocèse du Maine (Volume 2)
Auteur : Le Paige, André-René page 314

Arborescence VIGNETTE



*

 Gilles YVARD ou YVART (1480-?) Sieur du Mesnil à Savigné-l'Evêque et marié en 1515 avec Marie de MONDAGRON (†ca 1553)Ils auront 2 enfants (Guillaume et François).
Le père de Marie de MONDAGRON, Colin ou Nicolas de MONDAGRON (1473-1519) était Seigneur de Montchevreau

Colin de Mondagron
Source : La Province de Maine
Auteur : Société des archives historiques du Maine, Société des archives historiques du Cogner..

Pour bien montrer la position sociale de la famille, on relève qu'en 1507, Gilles Yvard, Sieur du Mesnil, époux de Marie de Mondagron, accompagne François de Luxembourg, nouvel évêque du Mans, du château de Touvois (ou Touvoie) jusqu'à l'Abbaye Saint-Vincent du Mans (voir Dom Piolin, Histoire de l’Église du Mans, tome V, p.264-65 et aussi Allouis, le fief des Chères et ses seigneurs dans la revue historique et archéologique du Maine, tome 1, 1876, p.321-384)

*

 François YVARD Sieur du Mesnil à Savigné-l'Evêque en 1525, nous ne connaissons pas son épouse à ce jour. il aurait eu 4 enfants (Edmond, Guillaume, Madeleine et François).

*

Edmond YVARD fils de François quittera Savigné-l'Evêque pour Assé-le-Boisne vers 1550, nous ne connaissons pas son épouse à ce jour mais il aurait eu 2 enfants (Aymon et François)

*

 Aymon YVARD (1553-1629né à Assé-le-Boisne, marié avec Jeanne LE ROY (ca 1557-ca 1590) à Saint-Georges-le-Gaultier vers 1580, Damoiselle du Plessis Breton et des Loges, ils auront 4 enfants (Pierre, Michel et Anne Magdeleine, Louise)

Le père de Jeanne LE ROY, Jehan LE ROY (1533-1572) était Bailly de Fresnay, Sieur du Tertre.

Jehan LE ROY, bailli de Fresnay, va abjurer la religion huguenotique suivant en cela son seigneur et maitre, le bon roi Henri IV.
Lors de son voyage au Mans, il va mourir subitement, par empoisonnement signale l'acte de décès, à l'âge d'environ 40 ans.
Quelques années plus tard, sa fille Jehanne va épouser un habitant de St Georges le Gautier, point de départ d'un lignage de nombreuses familles et de familles nombreuses, de paysans, d'artisans, de commerçants, de notaires ... et de généaologistes de la Sarthe, de la Mayenne (Villaines-la-Juhel), de l'Orne, de la Gironde, de l'Hérault et de tout l'hexagone. Titres Bailly de Fresnay

De cette ascendance, nous remontrons vers la plus lontaine lignée. (voir Charlemagne)

*

Pierre YVARD (1585-1634), fils d'Aymon, est né à Saint-Georges-le-Gaultier , marié avec Maguerite LANGLOIS ou L'ANGLOIS (1585-1653) , ils auront 7 enfants.
à partir de 1625, il succède à Thierry LE ROY comme Sieur du Tertre.

Le Tertre des Loges échoit donc à la famille en héritage.

"On peut dire que Pierre, le laboureur jouit d'un certain prestige. Il est respecté dans la mesure ou il empêche le plus grand nombre de sombrer dans une trop grande misère. C'est lui qui fait travailler les tuiliers, les taillandiers et les artisans qui résident à Saint-Paul-le -Gaultier et Saint-Georges-le-G aultier et aussi les artisans itinérants et colporteurs qui vont de ferme en ferme, au gré des saisons. Il a sa place dans un ordre social rural bien codifié. En ces années du règne de Louis XIII, il tire profit de certains privilèges, en particulier dans le cadre du fonctionnement et de la gestion de la paroisse. Les YVARD, proches des seigneurs locaux, jouissent donc d'avantages qui se perpétueront sous Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, et seront abolis à la révolution.

Pierre Yvard, au Tertre des Loges, qui compte trois maisons et trois ménages, se fait appeler Messire ou Sieur. Il est le Maître, l'intermédiaire entre les simples paysans et le Seigneur du Chaâteau des Loges."
Source : Extrait de "Mémoire paysanne du Maine" Auteur : Pierre Yvard
*

Pierre YVARD (1621-1702), fils de Pierre, Cultivateur, né à Saint-Georges-le-Gaultier , marié avec Yolande LE COMTE (1625-1685). Il auront 5 enfants.

*

Pierre YVARD (1665-1717), Meunier, fils de Pierre, né à Saint-Georges-le-Gaultier , marié avec Renée LHUISSIER (ca 1668-1710). Il auront 7 enfants.

Il se remariera en 1714 à St-Aubin-de-Locquenay avec Catherine SOREAU après la mort de Yolande en 1710 et ils auront encore 3 enfants

*

Joseph YVARD (1695-1748), Laboureur, fils de Pierre et de Renée LHUISSIER, né à Douillet-le-Joly , marié avec Jacquine MAIGNEE (1697-1781). Il auront 8 enfants.

*

Joseph YVARD (1723-1802), Laboureur, fils de Joseph, né à St-Aubin-de-Locquenay, marié avec Marie Louise BOUGON (1726-1783). Il auront 10 enfants.

*

Nicolas YVARD (1748-1831),Bordager*, fils de Joseph, né à St-Germain-de-la-Coudre, marié avec Marie Louise LE COMTE (1754-1825). Il auront 7 enfants.

* Les bordagers étaient avant 1789, des cultivateurs, sur de petites exploitations de 5 à 10 ha qui fournissaient à peu près de quoi vivre (ces exploitations étaient nommées des borderies ou bordages).

*

Michel Nicolas YVARD (1786-1885),Tisserand-Cultivateur, fils de Nicolas, né à St-Germain-de-la-Coudre, marié avec Marie Anne VIGNETTE (1788-1825). Il auront 8 enfants.

Il aura un frère jumeau Louis Nicolas (1786-1786) qui mourut peu après sa naissance.

*

Pierre Elie YVARD (1818-?), Tisserand, fils de Michel, né à St-Germain-de-la-Coudre, marié avec Louise THEBAULT  (1818-?). Il auront 5 enfants.

Impossible de retrouver les actes de décès après maintes recherches.

*

Constant Pierre YVARD (1854-1930), Cultivateur, fils de Pierre, né à Piacé, marié avec Alcide, Léonie BLAVETTE (1858-1941). Il auront 6 enfants.

*

Marie Léonie YVARD (1878-1965),  fille de Constant, née à Doucelles, mariée avec Fernand, François, Louis VIGNETTE (1873-1967). Il auront 6 enfants.

*

Georges, Léon, Louis VIGNETTE (1913-1977), Cultivateur- Ouvrier d'usine, fils de Fernand François se marie une première fois à Saint-Germain-de-la-Coudre en 1935 avec Marie, Juliette, Léontine SERGENT (1917-1937). Marie décédera 18 mois après son mariage, peut-être de tuberculose, difficile d'en connaître la cause aujourd'hui (ma mère disait : "Elle est morte d'un chaud et froid."). Ils n'auront pas d'enfant.

Georges, Léon, Louis se remariera en 1938 avec Juliette, Marie, Eugénie SERGENT (1921-2004), soeur de Marie, Juliette, Léontine, ils auront 7 enfants dont un disparaitra en bas âge.

Georges et Juliette sont mes parents.